Return to RECHERCHE

Projets de recherche

La Chaire de recherche du Canada sur les dynamiques migratoires mondiales mène des projets de recherche variés et innovants en partenariat avec des organismes communautaires, des organismes publics, des instituts de recherche et des universités à travers le monde. Nous vous présentons ici les grands projets de la Chaire et les réalisations qui en découlent.

PARTEMP

Le projet PARTEMP (PARtenariat sur les migrants Temporaires en EMPloi) vise à générer des connaissances empiriques sur les travailleurs migrants temporaires dans la région de Québec, afin d’améliorer leurs conditions de vie et d’emploi. La recherche se déploie dans quatre secteurs d’emplois : la santé, l’agriculture, les services (hôtellerie et restauration) et le secteur manufacturier. Ce vaste projet se fait en collaboration avec des chercheurs universitaires et plusieurs organismes communautaires et gouvernementaux, dans l’optique de favoriser le partage des connaissances et des ressources. En effet, le projet PARTEMP aspire à pallier les inégalités de services et de soutien pour les travailleurs migrants temporaires dans la région de Québec.

En savoir plus >


Travailleurs étrangers temporaires au Canada: analyse d’un programme fédéral d’atténuation de la vulnérabilité

Ce projet analyse les effets du programme fédéral Permis de travail ouvert pour les travailleurs étrangers vulnérables victimes de violence. Mis en place en 2019, ce programme est destiné à protéger les travailleurs étrangers temporaires munis d’un permis de travail fermé (les liant à un employeur) qui sont victimes d’abus de la part de leur employeur. Avec ce programme, les travailleurs temporaires qui dénoncent des abus et dont la demande est acceptée obtiennent un permis de travail ouvert valide pendant un an qui leur permet de quitter leur employeur initial et de chercher un autre emploi.

Si de nombreuses organisations communautaires dans différentes provinces ont utilisé ce programme fédéral, ses retombées à moyen terme sur les travailleurs victimes d’abus sont inconnues. En faisant des entretiens avec des travailleurs migrants qui ont fait partie de ce programme ou dont la demande a été refusée, ce projet de recherche veut en montrer les effets sur les travailleurs migrants temporaires et les parcours de ceux-ci après qu’ils aient obtenu leur permis de travail ouvert d’un an ou après que leur demande ait été refusée. 

Ce projet se fait dans trois provinces canadiennes et en collaboration avec des organismes communautaires : le Québec (RATTMAQ), l’Ontario (Legal Assistance of Windsor) et la Colombie-Britannique (Migrant Workers Center). Il fera l’objet de conférences, d’un rapport et de recommandations auprès d’IRCC sur le contenu du programme fédéral et ses conséquences sur la vie des travailleurs migrants temporaires. 

Ce projet est récipiendaire d’une Subvention d’engagement partenarial du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada


Guiding through the Maze : the rôle of the local constituency office in the Canadian immigration services landscape

Ce projet analyse le rôle des députés et des bureaux de circonscription fédéraux dans les services en immigration. Une attention particulière est portée aux adjoints de circonscription spécialisés en immigration qui s’occupent des dossiers au quotidien. Dans les dédales bureaucratiques de l’immigration, ils constituent souvent les seuls intermédiaires en personne entre les migrants et le ministère des Réfugiés et de la citoyenneté, un rôle méconnu et pourtant souvent crucial pour les migrants.

En savoir plus >>


Transforming Protection : the multiscalar impact of Canada’s welcome to displaced Ukrainians / Transformer les politiques de protection : l’impact à différentes échelles de l’accueil par le Canada des déplacés ukrainiens

Ce projet de recherche se concentre sur l’expérience des Ukrainiens qui sont arrivés au Canada après l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022 (les déplacés) et sur celle d’Ukrainiens qui étaient déjà au Canada et qui ont aidé d’autres Ukrainiens à y venir après le début de la guerre (les facilitateurs). Il compare les trajectoires migratoires des Ukrainiens déplacés, leur statut légal et les perceptions qu’ils en ont, ainsi que la gouvernance de leur accueil selon les provinces et les municipalités dans les villes de Québec et Winnipeg.


Les soins de santé pour les demandeurs d’asile au Québec : pourquoi l’accès aux soins est difficile?

Les demandeurs d’asile qui arrivent au Québec ne sont pas couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Ils sont plutôt admissibles au Programme fédéral de santé intérimaire (PFSI) qui couvre certains soins. Or, ce programme demeure peu connu des institutions et des professionnels de la santé, ce qui en limite l’accessibilité. Afin de démystifier la nature et le fonctionnement de ce programme ainsi que d’en accroitre son accessibilité, la Chaire de recherche du Canada sur les dynamiques migratoires mondiale et l’Équipe de recherche en partenariat sur la diversité culturelle et l’immigration dans la région de Québec (ÉDIQ) ont produit une série de courtes capsules vidéo sur le sujet.

En savoir plus >


Les migrations de réfugiés syriens en Turquie

La Turquie, pays au cœur de la crise migratoire actuelle, a ouvert ses frontières aux réfugiés provenant de la Syrie en octobre 2011, leur offrant une protection légale temporaire. Puis, avec l’intensification et la complexité croissante du conflit, la Turquie s’est transformée en territoire d’attente : en 2021, un total de 3,7 millions de réfugiés syriens vivait en Turquie. Danièle Bélanger a obtenu une première subvention de recherche pour étudier ces questions (Surviving Immobility) et, en juin 2017, une subvention Développement Savoir a été obtenue pour un projet en partenariat avec Cenk Saraçoğlu de l’Université d’Ankara. Cette collaboration se poursuit actuellement à travers une analyse des répercussions de la pandémie de 2020-21 sur les réfugiés syriens en Turquie. Myriam Ouellet (doctorante en géographie) s’interroge sur la dimension genrée des migrations de réfugiés, par l’étude de l’exil de jeunes hommes syriens déserteurs qui cherchent l’asile dans les pays limitrophes (Liban, Turquie, Jordanie).


Projet «Planche la recherche : Quand BD et sciences sociales s’emmêlent»

Le projet vise à accroître la collaboration entre la bande dessinée et les sciences sociales.
Il comporte 2 volets :

  • la formation de huit binômes de bédéistes et d’étudiants/chercheurs à la bande dessinée comme moyen de transfert de connaissances et la cocréation de quatre planches dessinées par binôme, résultant de résultats de recherches portant sur l’effet des politiques publiques sur la société et les individus lors d’ateliers pratiques réunissant les huit binômes durant le colloque.
  • la construction d’une réflexion sur les usages de la bande dessinée dans les sciences sociales lors d’un colloque international et pluridisciplinaire les 18 et 19 mai 2023 à Montréal avec des conférences et tables rondes.

En savoir plus >


Film documentaire «Solidarité au-delà de la plus longue frontière»

Ce film dépeint l’histoire fascinante de la communauté locale d’Izmir dans un contexte d’exil où près de quatre millions de Syriens ont trouvé refuge sur le territoire turc. Pour saisir les mutations sociales à l’œuvre, le film présente la condition des travailleurs Turcs et Syriens à la fois camarades et rivaux, les mobilisations individuelles et citoyennes venant en aide aux migrants et, de façon plus intime, les cheminements intérieurs des membres de cette communauté locale face aux exilés. Ces témoignages de tensions, mais surtout de solidarité, d’espoir, de découverte de l’Autre et de son acceptation révèlent les processus sociaux et politiques profonds à l’œuvre dans la société turque et fait émerger des constats universels.


Film documentaire «Témoins de l’exil»

En 2015-2016, l’Europe était la destination de près d’un million de réfugiés, dont la majorité a parcouru la route historique des Balkans pour se rendre principalement en Allemagne. Le film Témoins de l’exil capte avec simplicité et authenticité la trace laissée par cet exode chez ceux et celles qui en ont été témoins au fil de la route. En parcourant elle-même une de ces routes, Danièle Bélanger est allée à leur rencontre. Le film présente des témoignages intimistes et des analyses percutantes de personnes dont la vie fut transformée par cette page de l’histoire migratoire du monde.